Edito du Petit Journal de Chante-Ruisseau-n° 45 Décembre 2020

Publié le 17 Décembre 2020

Une année riche en Victoires !

Merci à nous tous !

 

 

Les récentes élections municipales ont permis l’installation de nombreux maires écologistes  sur notre territoire (Lyon et Métropole Lyonnaise) mais aussi dans de nombreuses métropoles françaises.

Il semblerait que les électeurs n’aient pas souhaité laisser le soin de régler nos crises à ceux qui ont été pour une large part à leur origine.

Dans tous les cas, nous sommes heureux de voir que les attentes du public sont immenses pour voir des transformations importantes dans notre cadre de vie et pour une meilleure justice sociale et environnementale.

Nous espérons que le nouvel exécutif de la Métropole sera plus à l’écoute et plus ouvert à nos revendications et propositions.
Autre chose importante également : des projets inutiles locaux et très coûteux, datant de 20 ou 30 ans, se sont volatilisés comme par enchantement et cela même indépendamment de ces élections.
Le TOP (Tracé Ouest du Périphérique) dit Anneau des Sciences et l’A45 (Autoroute Lyon Saint-Etienne) ne sont plus d’actualité. Nous pouvons être fiers de cela car nous y avons grandement participé. Merci à nous tous !

La crise sanitaire mondiale du Covid-19 préoccupe actuellement nos esprits et modifie grandement notre façon de vivre et certains d’entre nous ont pu être touchés par la perte d’êtres chers. Les crises économiques et sociales qu’elle entraîne viendront s’ajouter à la crise écologique profonde que notre société traverse également.
Mais comme nous prévient Laurent Fabius, l’actuel président du Conseil Constitutionnel, les conséquences sanitaires du «désastre climatique» seront encore plus graves, car nous n’aurons pas de vaccin pour l’arrêter.

Nous gardons toutefois espoir et, à l’image de ce que nous avons pu connaître pour l’abandon des grands projets inutiles, espérons que l’humanité trouvera la sagesse d’emprunter d’autres chemins.

Cette crise nous a aussi apporté une forte fréquentation des commerces et des marchés locaux ce qui va aussi de pair avec une prise de conscience de la nécessité vitale d’une relocalisation  plus importante de notre économie, le rôle majeur des métiers comme celui de paysan, éboueur, artisan, caissier, infirmier … et du rôle des associations humanitaires pour venir en aide aux plus démunis. 

Enfin, nous avons mis un peu plus de douceur dans nos transports : une utilisation plus importante des vélos et des trottinettes  dans les rues de nos villages et sur nos routes et une forte présence individuelle et familiale dans nos sentiers.
Ce retour (imposé) vers plus de local, de solidarité et de sobriété peut aussi nous amener à nous interroger : qu’est ce qui est essentiel pour nous et souhaitons-nous vraiment un retour à l’anormal ?

Au nom de toute l’équipe de Chante-Ruisseau, je vous souhaite un Joyeux Noël et une année 2021 pleine d’espérances.

Antonio Gonzalez

 

Rédigé par chante-ruisseau

Publié dans #Editos

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article