La Rando'Net de Janvier 2022

Mercredi 12 janvier 2022 à Saint Genis les Ollières (Métropole de Lyon)

 

Il faisait bien froid ce mercredi 12 janvier 2022. Bien annoncée par un article dans le Progrès le samedi précédent, une communication sur le site de la mairie de Saint Genis les Ollières et le panneau lumineux municipal, notre opération mensuelle de collecte de déchets ce matin là a néanmoins connu un grand succès, avec un record de participation de 16 personnes de tous âges !

Un mail préalable à nos adhérents proposant de nous retrouver rue de Chapoly à 9h30 a permis de nettoyer efficacement cette rue et ses abords, particulièrement sales.

Hasard du calendrier, une équipe du service d’assainissement du Grand Lyon était aussi sur place, affairée à curer les fossés et vérifier le fonctionnement de la mare de rétention au croisement avec la rue Kayser. Nous nous sommes félicités réciproquement de l’attention portée à la propreté des lieux.

Certains ont profité de leur passage à pied rue Kayser, rue du Vorlat, rue de Bel Air et chemins ruraux pour nettoyer aussi ces derniers, où les abandons de déchets se perpétuent hélas.

Les remorques attelées aux vélos, brouettes et sacs poubelles portés à la main n’ont pas suffi : il a fallu recourir à une voiture et sa remorque pour charger tous les détritus. Le tri fait sur place, nous avons rempli au bas de la rue le conteneur de 500 litres à couvercle jaune et deux grandes poubelles grises. Deux caisses de verre ont été portées aux silos voisins, et on en a profité pour débarrasser les dizaines de canettes abandonnées à leurs pieds par des usagers sans scrupule, de façon récurrente d’ailleurs.

Les plus grosses prises ont été emportées à la déchetterie : débris de pneu de camion, roues de vélo, planches, laine de verre, boîte à lettre complète avec son pied et son bloc de scellement, pièces métalliques diverses, chaussures, vêtements, …

Les pinces confiées par les services municipaux ont été bien utiles pour atteindre l’intérieur des bosquets, envahis de canettes, bouteilles et déchets divers. Malheureusement certains plastiques anciens se désagrègent en minuscules débris que l’on ne peut intégralement prélever, et finissent par s’incorporer au sol.

Vers midi nous n’avons pas eu le temps d’inspecter la décharge illégale du Fort de Chapoly, et avons préféré clore la matinée en allant saluer les bénévoles présents au verger municipal voisin, toujours contents de présenter leurs travaux.

Espérons que notre prochaine Rando’Net mercredi 9 février rassemblera autant de personnes, peut-être avec une météo plus propice à la participation d’enfants.

François 

 

 

Rue de Chapoly : Les remorques attelées aux vélos, brouettes et sacs poubelles portés à la main n’ont pas suffi : il a fallu recourir à une voiture et sa remorque pour charger tous les détritus ...

... nous avons rempli au bas de la rue le conteneur de 500 litres à couvercle jaune et deux grandes poubelles grises. ... deux caisses de verre ont été portées aux silos voisins, et on en a profité pour débarrasser les dizaines de canettes abandonnées à leurs pieds ...

 

 

 

Retour aux Randos'Net mensuelles