Publié le 1 Mai 2020

Cette période de confinement est une excellente occasion pour faire vous même votre compost, et prendre enfin cette bonne habitude.

La photo ci-dessous vous montre comment, pour quelques euros ou avec des matériaux de récupération, confectionner votre silo à compost : 3 fers à béton de 1,50 m, un morceau de grillage de 1 m de large 2,20 m de long et 3 bouteilles plastique.

  • Accrocher entre elles les extrémités de la longueur de grillage pour en faire un cylindre à poser verticalement à l’endroit choisi.
  • Passer les fers à béton dans les mailles du grillage puis les enfoncer dans le sol avec une massette.
  • Répartir ainsi les trois fers à béton sur le pourtour du cylindre.
  • Protéger les extrémités supérieures des fers à béton avec une bouteille en plastique pour éviter de vous blesser.

 

Il ne vous reste plus qu’à charger vos déchets verts, épluchures, broyats, tontes, … dans le silo. Les mailles du grillage permettront l’aération initiale du compost.

Arroser de temps en temps pour conserver une certaine humidité. Ne pas hésiter à uriner dessus.

Tous les déchets végétaux peuvent alimenter ce silo, y compris les épluchures d’agrumes. Les coquilles d’œuf peuvent aussi y aller, préalablement écrasées en petits morceaux. Eviter les déchets animaux (viandes, poissons) qui vont attirer les rongeurs et risquent de dégager des odeurs. Pour les tontes de gazon, les étaler d’abord pour les faire sécher 2 ou 3 jours, puis les charger en plusieurs fois : vous éviterez leur putréfaction ou leur dessèchement en bloc.

 

Quand le silo est plein, faites en un deuxième à côté, puis si nécessaire un troisième. Observez comme leur volume diminue. Quand votre deuxième ou troisième silo est plein, démontez vos silos et brassez le tout sur un tas en alternant les couches provenant des différents silos. Arrosez copieusement à chaque couche, puis couvrez d’une bâche pour conserver l’humidité. Remettez un silo en route pour vos futurs déchets. Deux mois plus tard, vous aurez un beau compost pour enrichir vos platebandes.

Avantages :

Un peu d’exercice physique pour vous maintenir en forme

Transmuter vous-même vos déchets en matières précieuses pour le jardin : c’est l’alchimie naturelle

Gain de temps : pas de trajet ni de file d’attente à la déchetterie

Fierté d’avoir géré vous-même vos déchets

Economie d’énergie fossile : pas de déplacement motorisé

Economie personnelle : pas d’achat de terreau pour vos semis, plantations ou entretiens de vos cultures

Contribution à la biodiversité : micro faune du compost et champignons pour la dégradation des matières

Traçabilité de votre compost : vous savez ce qu’il contient et évitez de manipuler ou d’introduire des substances toxiques

Partage possible de bons moments d’émerveillement avec vos enfants ou petits enfants, à la découverte des bestioles et d’un beau numéro de magie

Inconvénients :

Un peu de place à réserver dans le jardin

What else ?

 

 

Voir les commentaires