«Manifeste pour la terre et l’humanisme»

Publié le 21 Mai 2013

« Manifeste pour la terre et l’humanisme »,  de Pierre Rabhi, Editions Actes Sud, 2008, 124 pages,  15,30 €.

rabhi.jpg

Il faut lire ce livre. Je plagie la préface de Nicolas Hulot qui commence ainsi et il a raison : "Il faut écouter cet homme-là."


Pierre Rabhi sait de quoi il parle : son combat pour l'écologie et l'humanisme il le mène sur le terrain, depuis des dizaines d'années…
Ce n'est pas un militant en "chemises blanche", assis derrière un écran.
Ses idées, pleines de philosophie, sont nourries de ses expériences, des réflexions de ses pairs et centrées sur la Nature mais aussi sur l'Homme, dans toutes ses dimensions.
Un peu à la manière du Mahatma Gandhi, ses actes sont en accord avec ses paroles et ses pensées. Voilà ce qui fait la grandeur d'un homme.
Un combat pour un respect de la Terre ne peut se mener sans une évolution des consciences, des comportements et donc, avant tout, de soi même.
C'est la part du Colibri !
Ce livre est à la fois une somme et une synthèse.
Une somme car il reprend ses idées développées dans tous ses précédents ouvrages, et enrichies de ses derniers engagements.
Une synthèse car il résume l'essentiel en une centaine de pages, et Dieu sait si l'art de la synthèse est difficile…


Ce que je retiens entre mille autres choses de ce livre capital est que nous devons PRENDRE CONSCIENCE DE NOS INCONSCIENCES, c'est-à-dire que nous faisons au quotidien des gestes qui nous semblent devenus normaux, alors qu'ils sont en total désaccord avec les lois fondamentales de la nature et du bon sens.


La consommation à tout va, par exemple celle de l'industrie des loisirs et des voyages, les migrations estivales, les consommations quotidiennes de viande, poissons, de produits importés en toute saison… tant d'aberrations diverses qui nous sont devenues banales à nos yeux, dans la normalité des choses, cautionnées par… le pouvoir de l'argent, du gagner plus, du paraître, d'assouvir des envies purement matérielles et éphémères…
On retrouve dans ce livre des pensées fondamentales comme celles d'Annick de Souzenelle sur le travail intérieur que doit faire chacun de nous pour retrouver sa féminité, sur la place de la femme qui sera au cœur du changement, comme celles d'Albert Jacquard sur «oser ses utopies», ou de Dostoïevski sur la Beauté qui peut sauver le monde (admirable dernier chapitre !...)


Ce livre est précieux !


Il propose en postface des exemples précis, des adresses et des sites pour s'informer et se mobiliser, et enfin cette CHARTE INTERNATIONALE POUR LA TERRE ET L'HUMANISME.


Alors n'hésitez pas : pour 15 euros, en plus de vous enrichir, vous contribuerez à une cause  noble et fondamentale, celle de l'engagement pour participer à la sauvegarde notre planète et de son Humanité.


Jean Paul Roussillo

Rédigé par chante-ruisseau

Publié dans #A lire - à voir - à écouter ...

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article