Tout est bon dans le cerisier !

Publié le 14 Janvier 2012

cerises-AG.jpgOriginaire d’Orient, ce sont les Romains qui l’introduisent et le diffusent dans tout l’Empire. Au printemps, les fleurs de cerisiers embellissent nos jardins et le bois du cerisier peut être utile pour la fabrication des pipes mais aussi en ébénisterie.
La cerise, c’est  82% d’eau et de nombreuses qualités : riche en vitamines, fer, calcium …, ce fruit délicieux peut nous offrir d’excellentes tisanes avec ses queues, des bouillottes écolos avec ses noyaux et un très bon vin avec ses feuilles.
- les queues de cerise sont utilisées en phytothérapie pour leurs qualités diurétiques et dépuratives. Elles permettent notamment de désintoxiquer l’organisme en favorisant le fonctionnement des reins … Utilisation en tisane : 20 gr de queues en infusion durant 10 minutes dans un litre d’eau bouillante avant de filtrer. A boire après chaque repas (matin, midi et soir).
- les noyaux seront lavés, brossés et séchés à l’air puis introduits dans une enveloppe en tissu de coton ou de lin (avec une fermeture éclair afin de les laver régulièrement). Le noyau de cerise a la propriété d'accumuler de la chaleur et de la restituer lentement grâce à sa forte inertie thermique (nettement supérieure à l'eau des bouillottes). L’enveloppe doit être malléable et souple et non pas remplie totalement et compacte. Prévoir 500 gr de noyaux pour une enveloppe 20x20 cm
Chauffer la bouillotte au four ou sur un radiateur et appliquer sur les zones du corps endolories ou à réchauffer (excellent pour les torticolis).
- les feuilles de cerisier permettent d'obtenir un apéritif proche du 'Guignolet'.

A.G.

 

Un apéritif avec des feuilles de cerises !
feuilles-cerise.jpgLes quantités se font par litre de vin corsé type Sidi Brahim ou vins du Sud-Ouest français. La feuille de cerisier permet d'obtenir un apéritif proche du 'Guignolet'.
- 1 litre de vin rouge
- 1 verre de 10 cl de kirsch
- 40 feuilles de cerisier,  (ou de merisier). Les feuilles pourront être cueillies dès qu'elles sont fermes et d'un beau vert franc.
- 40 morceaux de sucre de 5 g
Préparation :   
- Cueillir laver sécher les feuilles
- Sur chaque litre de vin ôter un verre de 10 cl.
- Dans une bonbonne, ou tout récipient fermé, mettez vos feuilles et le vin.
- Laisser macérer 48 heures.    
- Retirer les feuilles.
- Ajouter le sucre.
- Quand il est fondu, aidez-le en retournant souvent... ajouter l'alcool choisi.
- Remettez en bouteilles
- Bouchez bien, étiquetez et datez.
- Peut se conserver en cave 8 à 10 ans.

Rédigé par chante-ruisseau

Publié dans #Faune et Flore

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article