faune et flore

Publié le

Nous vous présentons ici des arbres ou des espaces boisés que nous apprécions et que l'on pourrait qualifier de remarquables.

Certains d'entre eux sont déjà classés au niveau du Plan Local d'Urbanisme et d'Habitat (PLU-H) "Arbres remarquables" et/ou "Espace Boisé Classé" (EBC).

Ce niveau de classement leur confère la protection la plus élevée.

Ces photos proviennent de nos archives ou de Saint Genois qui souhaitent vous présenter des arbres qu'ils jugent "remarquables".

Photographiez vos arbres préférés  ! (plus)

Adressez-nous vos photos avec un bref commentaire (espèce.s d'arbre.s, lieu.x, impressions...)

chante-ruisseau@wanadoo.fr

 

Liste des arbres ou des espaces boisés reçus à ce jour.  (cliquer pour les consulter)

Le Chêne "de la Marmite"

Les chênes des Abreux

Le Vallon du Ribes et l'Etang Renaud

Un amandier remarquable

Les chênes du secteur des Hautprès

Un Sapin d'Espagne centenaire

Les tilleuls du Casino au centre Bourg

Le tilleul du jardin de la cure et le mur du jardin

Lire la suite

Rédigé par chante-ruisseau

Publié dans #Faune et Flore

Repost0

Publié le

Une belle araignée-loup adressée par Martine Ponthet

Avec tous ses petits sur le dos. 
Photo prise le 29 septembre 2020 dans l'après-midi au stade Louison Bobet de St Genis les Ollières

L’araignée-loup appartient au sous-ordre des Aranéomorphes et à la famille des Lycosidae, avec les tarentules, une famille d’araignées chasseuses. L'araignée-loup ne tisse en effet pas de toile mais chasse ses proies.

Elle est nommée “loup” car, étant généralement nombreuses à chasser sur le même territoire, les scientifiques ont cru  un temps qu’elle chassait “en meute”, à la manière des loups. Mais cela n'est pas le cas, l’araignée-loup étant un animal solitaire comme les autres araignées.

Ces araignées sont présentes en ville ou à la campagne, en forêt ou dans les jardins et on les observe fréquemment dans les lisières de forêt, les clairières et les prairies, entre avril et septembre.

Après fécondation, la femelle se déplace en portant ses œufs sur son ventre recouvert de poils. Et une fois les œufs éclos, les bébés araignées s'accrochent sur le dos de leur mère.

Ces araignées fuient à notre approche et ne mordent que pour se défendre. Essayer de contrôler l’éventuelle phobie que ces animaux pourraient vous inspirer, et ne les tuez pas. Une éventuelle morsure, pour l'humain, peut provoquer au pire une irritation.

 

Ver luisant attaquant un escargot. Photo envoyée par Martine Ponthet

Photo prise le 1er octobre 2020 chez Martine (quartier des Usclards) à Saint Genis.

Il s'agit du lampyre, Lampyris noctiluca, communément appelé ver luisant.

Malgré son nom de ver luisant, le lampyre n'est pas un ver, mais bien un coléoptère.

Pour en savoir plus : ici

Pour continuer à découvrir notre proche environnement avec nos adhérents : 

ici.

Lire la suite

Rédigé par chante-ruisseau

Publié dans #Faune et Flore

Repost0