"Mon Chant est un Ruisseau" par Jean Ferrat

Publié le 10 Juillet 2012

Paroles d'Henri Goudaud, d'après un poème de Vitezlav Nezval

 

Quand le monde sera une étable comblée
Quand les guerres seront finies
Alors buvez mon chant comme du thé au lait
Dans des tasses myosotis

Vous affamés d'hier ombres maigres et dures
Mon chant est un ruisseau mon chant est une mûre

Quand le chœur des humains fera sonner le monde
Comme un atelier de potier
Alors mangez mon chant dans une assiette ronde
Ornée d'un motif d'oignon bleu

Vous affamés d'hier ombres maigres et dures
Mon chant est un ruisseau mon chant est une mûre

Dans ce monde incertain comme barque qui penche
Mordez dans mon chant travailleurs
Comme dans le pain blanc du matin à dents franches
Le pain blanc à la fraîche odeur

Vous affamés d'hier ombres maigres et dures
Mon chant est un ruisseau mon chant est une mûre

O ma patrie de monts et de rivières vertes
Moi qui t'invoque à chaque instant
Je suis comme le coq dressant au ciel sa crête
Je chante et chante tout le temps

Vous affamés d'hier ombres maigres et dures
Mon chant est un ruisseau mon chant est une mûre


 

Rédigé par chante-ruisseau

Publié dans #Vidéos

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article