faune et flore

Publié le 9 Février 2021

Dans les prochains mois aura lieu une modification de certains aspects du PLU-H (Plan Local d'Urbanisme et de l'Habitat) métropolitain.

Notre Association a suivi et suit de très près l'élaboration des PLU et est force de proposition dans tous les domaines qui le concernent.

Le présent article concerne la protection des espaces naturels.

Vous trouverez dans nos différents journaux d'autres aspects relevant du PLU

Consultez ici les Petits Journaux de Chante-Ruisseau

(n° 39 page 4, n° 43 p. 5, n° 44 p. 8, n° 45 p.10)

Le moment venu, lors de l'enquête publique, tout un chacun peut demander à ce que certains espaces naturels et/ou des arbres soient classés afin d'être protégés. Le commissaire enquêteur pourra ensuite proposer un classement éventuel et c'est la Métropole qui décide en dernier ressort de l'acceptation ou pas de la demande.

Dans notre commune certains espaces naturels sont déjà  classés en EVV (Espace Végétalisé à Valoriser) ou en EBC (Espace Boisé Classé).

Si ce sujet vous intéresse, vous pouvez consulter le PLU-H actuel de notre commune sur internet.

Pour cela, cliquez sur ce lien et choisissez ensuite la commune : https://pluh.grandlyon.com/

Pour votre information : Sur la carte qui vous sera présentée, les espaces EVV sont indiqués avec des petits carrés verts et les EBC avec des ronds verts.

Aidez-nous à  préparer notre contribution à l'enquête publique.

Aidez-nous à préserver notre patrimoine naturel !

Adressez-nous des photos d'arbres ou d'espaces naturels que vous jugez dignes d'être protégés et donc classés.

Adressez vos clichés à : chante-ruisseau@wanadoo.fr

Photographiez les arbres !

 

Adressez-nous vos plus belles photos d'arbres et nous les publierons.

Nous vérifierons leur statut et demanderons leur classement si nécessaire.

 

Nous avons reçu :

Le chêne "de la Marmite"

Les chênes des Abreux

Le Vallon du Ribes et l'Etang Renaud

Un amandier remarquable

Les chênes du secteur des Hautprès

Un Sapin d'Espagne centenaire

Les tilleuls du Casino au centre Bourg

Le tilleul du jardin de la cure et le mur du jardin

-------------

Quelques arbres remarquables dans notre commune

Saint Genis est le royaume du Chêne

Chênes du CR18

Chêne - Chemin des Monts d'Or

Séquoia des Grandes Trêves

Chêne au Domaine des Ollières

L'un des plus vieux chênes de Saint Genis - Vallon du Ribes

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le 16 Novembre 2020

Ne nous laissons pas abattre pendant ce confinement !

Après celui du printemps dernier où vous avez été très nombreux à jouer avec nous, ce confinement sera pour nous l'occasion de continuer à apprendre en nous amusant et en nous promenant dans le rayon autorisé d'un km.

Continuons à découvrir notre belle nature avec sa parure automnale.

Adressez-nous vos photos de baies d'automne, fleurs, jardins, arbres, paysages, ... vos coups de cœur et vos trouvailles et nous les publierons dans notre blog. Nous ferons également une sélection que nous publierons dans notre prochain Petit Journal qui paraîtra fin Décembre.

Pour adresser vos photos : chante-ruisseau@wanadoo.fr

________________________________________

Pour commencer, nous vous proposons un QUIZ spécial Baies d'automne.

Essayez de les reconnaître. Attention, il y a un faux-frère dans la planche.

Essayez également de le retrouver.

Voir les réponses

Continuons à découvrir la nature de notre proche environnement à St Genis les Ollières !

1er janvier 2021

 

30 décembre 2020

Connaissez-vous l'arbre qui produit ces gousses ... ?

Plusieurs d'entre eux forment un alignement près de statue de la Madone à Sainte Consorce.

L'arbre qui produit ces gousses se trouve en arrière plan du groupe (sortie Chante-Ruisseau en Mai 2012)

Il s'agit du Févier d'Amérique (Gleditsia triacanthos L).

Appelé également : févier épineux, févier à trois épines, févier à trois pointes, carouge à miel, acacia à trois épines ou épine du Christ.

29 décembre 2020

Antonio vous propose quelques aspects de notre village.

Connaissez-vous ces lieux ?

Lotissement de Valfontaine - Décembre 2020

 Décor de fêtes, Rue de la Mairie - Décembre 2020

Haut de la Rue du Guillot vers la Place Pompidou - Saint Genis sous la neige en décembre 2010.

Vers le Domaine des Ollières - Vallon du Ribes - Saint Genis les Ollières

28 décembre 2020

Serge Muyard nous propose de reconnaître cette plante ... vous avez une idée ?

Il s'agit d'un dracunculus vulgaris ou serpentaire commune ou petit dragon.

La plante fleurit à la fin du printemps. L'inflorescence dégage une odeur écœurante de viande pourrie, heureusement, pendant une journée seulement. Les fruits sont orange vif et toxiques.

28 décembre 2020

Une recette de saison : des Prunelles à l'aigre-douce

Recette publiée sur notre blog en Janvier 2012

A Saint Genis, le prunellier sauvage (épine noire) est très présent dans les haies.
Saviez-vous que ses fruits, les prunelles, peuvent être utilisés confits dans une saumure de vinaigre de vin, d’eau sucrée et de sauce de soja et peuvent accompagner vos terrines végétales ou le riz ?

Voir la recette

27 décembre 2020

Il s'agit du Mélèze d'Europe ou Mélèze commun (Larix decidua).

Ici, ce n'est pas une fleur mais un cône.

Les cônes femelles varient du rouge au rose vif et les cônes mâles plus nombreux, petits et jaunâtres lorsqu'ils sont jeunes, sont bruns à maturité.

 

25 décembre 2020

... le jour de Noël, il a neigé sur nos Monts et Coteaux (vue du vallon du Garon depuis Yzeron)

source : https://www.vision-environnement.com/livecams/webcam.php?webcam=yzeron

 

Le plateau d'Yzeron en direct ...

22 décembre 2020

Serge Muyard vous propose de trouver ceci ... Ce n'est pas une rose, dit-il ...           la réponse ici.

 

21 décembre 2020

Que remarquez-vous en haut du chêne sur la droite ?

Oui, c'est un nid de frelons (probablement asiatiques) qui se trouve vers la zone d'activités du Vorlat à Saint Genis les Ollières.

Le nid de  de frelons asiatiques (vespa velutina) mesure généralement plus d'un mètre de haut et il est construit la plupart du temps en hauteur, à plus de 10 mètres d'altitude (cime des arbres comme ici).

A cette époque de l'année (hiver) le nid est vide et ne présente aucun danger.

A l’automne les frelons quittent leur nid. Les mâles meurent et seules les reines fécondées passent l’hiver, à l’abri du froid,  sous terre,  dans des fissures, sous des feuilles …

D’après les spécialistes, les frelons mais aussi, les guêpes ne reviennent jamais dan un lit décolonisé ; chaque nid est annuel.

 

18 décembre 2020

Petite balade au Tabagnon (Vallon du Ratier) d'Amaury avec ses filles (Amaury Gellusseau)

 

17 décembre 2020

...  l'annexe de la Maison du Père Noël chez Serge (Serge Muyard)

 

16 décembre 2020

...  enfin, on peut retourner dans les Monts et les Coteaux ... (Antonio)

Ici un "dendrotelme", c'est une cavité  qui fait partie de l'arbre-habitat (voir article page 20 du dernier n° du Petit Journal de Chante-Ruisseau), très utile pour nourrir les petites bêtes ...

"Le dendrotelme (du grec dendros - arbre et telma - mare) est un microhabitat aquatique, généralement temporaire, contenu par la structure particulière d'un arbre et susceptible de supporter la vie ou une partie du cycle de vie de certaines espèces animales." Source : Wikipédia

 ... ici un géant vert qui dort paisiblement pour nourrir la terre ....

 

13 décembre 2020

... le beau et paisible Vallon du Ratier en contrebas de la Voie Verte (Antonio)

 

8 décembre 2020

... une belle sortie vélo : chapelles, couvent et coteaux (circuit n° 4  du Guide Balades Chante-Ruisseau - 35 km)

Ici à la Chapelle du Fouillet à Sourcieux les Mines

 

3 décembre 2020

... les chênes centenaires du vallon du Ribes (Antonio)

 

29 novembre 2020

... en allant vers le Plateau de Méginand (Antonio)

Clématite vigne-blanche, Clématite des haies Clematis vitalba

La clématite des haies est une grande grimpante ligneuse et caduque pouvant atteindre 25 m de longueur. Elle déploie ses longs rameaux feuillés sur les arbres et le long des haies, se couvrant en été d'innombrables petites fleurs d'un blanc-verdâtre au cœur ébouriffé, très odorantes le soir.

Elle est facile à reconnaitre en automne avec ses fruits soyeux (akènes), appelés cheveux de la vierge, qui restent longtemps présents sur la plante et qui finissent par être dispersés par le vent.

28 novembre 2020

... encore des baies, Houx et Faux houx du Bois Ponard (Antonio)

 

27 novembre 2020

Une drôle de statuette dans le ruisseau de Méginand (Antonio)

 

26 novembre 2020

Pour bien commencer la journée !

Photo prise ce matin vers 7 heures avec vue sur le Mont Blanc et le château d'eau de St Genis (Gilbert Grezat).

 

25 novembre 2020

... deux autres arbustes à fruits d'Automne (Fréderique Novat)

Afin de progresser dans nos connaissances naturalistes, il nous faut ici apporter une précision : ne pas confondre baies et drupes.

Les baies sont des fruits entièrement charnus. Les graines sont noyées dans la chair.

Les drupes sont des fruits dont la graine, souvent appelée amande, est contenue dans un noyau dur entouré d'une partie charnue.

Pour le laurier-sauce, le fruit est une drupe ovoïde, noire violacée et contenant une seule graine. Elle mesure de 10 à 15 mm et est mature en milieu d'automne.

Les fruits de l'épine-vinette, sont des petites baies rouge carmin qui poussent en grappe le long de rameaux fortement épineux.

Les fruits du prunellier et du pommier d'ornement, que nous avons présentés le 15 novembre, ne sont pas des baies mais des drupes.

Déterminer si un fruit est une baie ou une drupe n'est pas toujours simple et il faut une observation attentive. Ce qui est appelé couramment le noyau est en fait la graine. Les mûres et les framboises sont des amas de petites drupes. Les grains qu'elles contiennent sont des tout petits noyaux dans lesquels se trouvent les graines.

Abricot, cerise, pêche, prune... sont des drupes ou des fruits dont la graine, souvent appelée amande, est contenue dans un noyau dur entouré d'une partie charnue.

Et le pommier, baie ou drupe ?

En botanique , le pommier est considéré comme un faux-fruit ou comme une fausse baie contenant des pépins. En fait, on le considère comme une drupe car l'endocarpe, le tissu qui entoure les graines, est cartilagineux.

La banane et la datte sont considérées botaniquement comme des baies, l'une a des petites graines que nous ne remarquons pratiquement pas et l'autre à une grosse graine.

Tomates, poivrons, aubergines, avocats, raisins, kiwis, goyaves, dattes, oranges ... sont aussi, botaniquement parlant, des baies.

24 novembre 2020

... Si on attend  trop le déconfinement (Serge Muyard)

 

23 novembre 2020

Est-ce :
- une rose gelée ? ou
- une rose en sucre ?

Martine Ponthet 

(Photo prise dans le jardin le 23 nov 2020 à 9h55, retournée et nettoyée de son contour )

 

 

22 novembre 2020

Quelques champignons bien ordonnés ! (Hélène Klein)

 

21 Novembre 2020

... Frédérique Novat nous envoie quelques baies automnales ...

Voici les réponses ...

 

20 novembre 2020

... C'est la période des olives. Qui n'a pas son olivier à Saint Genis ?

Antonio vous montre la récolte de son olivier (5kg).

 

 

 

Frédérique Novat a récolté les siennes et les prépare ...

 

19 novembre 2020

.... le Vallon du Ribes et celui du Ratier (Antonio)

 

18 Novembre 2020

... qui saura déterminer cette plante ?  Et plus difficile la verte au-dessus. Photographiées dans la ripisylve du Larny.

L'arbre est un charme, la mousse est une hépatique du genre Frullania (commune mais qui les remarque?). La deuxième mousse, en haut de la photo et verte, est une deuxième hépatique, elle, du genre Radula. Ces hépatiques sont communes dans les endroits humides. 

Elles sont faciles à découvrir et observer.

Jean-Louis Gomez

17 novembre 2020

.... Quand des voisins inventent du lien en cachant des cailloux peints ! (Vallons Saint Genois)

 

__________________________

16 Novembre 2020

Jean-Paul Buffet nous adresse une  très belle série d'oiseaux "capturés" par son objectif dans son jardin lors du confinement (quartier des Granges à Saint Genis les Ollières).

Rougegorge familier

 

Mésange bleue

 

Fauvette à tête noire (femelle, qui a sa calotte brun-roux)

 

Mésange huppée

 

Pic vert

 

Pic épeiche

 

Gobe mouche

_____________________

15 Novembre 2020

Voici les réponses proposées par Frédérique Novat au QUID sur les baies d'automne :

Photos prises pendant le confinement d'automne 2020 dans et autour de Saint Genis les Ollières (Antonio Gonzalez)

 

_________________

14 Novembre 2020

Couleurs Automnales de Didier Gouget

Voir les commentaires

Publié le 25 Juin 2020

Il s’agit de plants de pois chiche.

"J'ai planté une petite rangée, (environ 2 m), de pois chiche venant d'un paquet de pois chiche locaux en bio. Il s'agissait d'une pure curiosité pour voir le forme de la plante, ses feuilles et son développement. C'est une plante peu exigeante, d'après mes lectures poussant sur des sols pauvres, se contentant de peu d'eau. Le rendement est assez médiocre 2 à 3 grains par cosse. Ils poussent bien accompagnés de quelques cosmos".  Martine L. (Craponne)

 

Voir les commentaires

Publié le 16 Juin 2020

Martine Laracine nous envoie la photo  d'une plante mystère qui pousse dans son jardin à Craponne et qui est peu courante dans nos communes.

La connaissez-vous ?

La réponse est ici.

 

Voir les commentaires

Publié le 9 Juin 2020

Bénédicte Gally, nous envoie ses récentes trouvailles ...

De la Véronique officinale (Veronica officinalis) rencontrée dans les bois sur les hauteurs de Pollionnay

 

Sans doute du Genêt ailé  (Genista sagittalis) ...  en bordure d'un chemin sur les hauteurs de St Martin en Haut

 

Une "libellule déprimée" (c'est son vrai nom !) ou Libellula depressa à Rochefort vers St Martin en Haut.

 

Probablement (car faible définition de la photo), un ver luisant (Lampyris noctiluca) dans le Vallon du Ribes à Saint Genis les Ollières.

Voir les commentaires

Rédigé par chante-ruisseau

Publié dans #Faune et Flore

Repost0

Publié le 9 Juin 2020

 Ces fleurs qui se trouvent sur une terrasse proviennent d'un Olivier (Olea europaea).

Cette année elles sont particulièrement nombreuses sur mon olivier planté près de ma maison il y a plus de 30 ans.

En principe, seulement 5% de ces fleurs porteront des olives mais de fortes pluies au moment de cette floraison peuvent diminuer voire anéantir la récolte espérée, comme en juin 2019.

 

Les abeilles, contrairement à ce que l'on peut lire dans certains articles, adorent butiner le pollen de ces fleurs. Pratiquement sur toute la journée, par beau temps, mon olivier totalement colonisé par ces ouvrières émet un puissant bourdonnement. (Photos : Antonio Gonzalez)

 

Voir les commentaires

Publié le 5 Juin 2020

Dominique Tissier, administrateur de notre Association, nous fait part de la parution d'un nouveau numéro de la revue de la LPO-Rhône, l'Effraie, dont il est le rédacteur en chef.

Elle sera téléchargeable gratuitement sur le site  www.faune-rhone.org

 

Au sommaire de ce numéro 51 :

 

·Editorial

 ·Quelques tâches naturalistes après le printemps !

Cyrille FREY

·L’affaire garde-bœufs 

Cyrille FREY (LPO-Rhône)

 ·Utilisation d’un nichoir par une femelle écureuil

Philippe RIVIERE

·Une crécerelle en mauvaise posture 

Jean-Paul RULLEAU

 ·De quelques observations de leucisme en région lyonnaise

Dominique TISSIER 

 ·Plan de Sauvegarde de l’Œdicnème criard : résumé du rapport annuel 2019

Camille MIRO, Paul ADLAM (LPO-Rhône)

 ·Une nouvelle espèce pour le Rhône ! Le Faucon crécerellette

Cyrille FREY, Dominique TISSIER

 ·INFO ORNITHO :

Chronique : quelques données remarquables du printemps 2020

 

Voir les commentaires

Publié le 4 Juin 2020

"Nos amis présents aussi au jardin, prédateur des limaces pour l’un, des rongeurs pour l’autre : je n’ai pas eu le temps de dégainer assez vite pour photographier sa tête et sa langue, qu’elle m’a bien montrée". François Michiels

Crapaud et couleuvre.

Voir les commentaires

Publié le 2 Juin 2020

Reconnaissez-vous cette petite fleur (2 mm de diamètre environ) :

La réponse est ici

Voir les commentaires

Publié le 2 Juin 2020

Ces petites fleurs de 2 mm de diamètre proviennent d'une plante bien connue de tous ...

Vitis vinifera (vigne),  bien sûr ... (Photos : Frédérique Novat)

 

Voir les commentaires